Rapa Nuï escale de rêve vers Pitcairn puis les gambier

Pour agrandir les photos , faire 1 clic dessus

Et leur enregistrement est autorisé sans restriction .... sympa non ! Auquel cas agrandir la photo avant de le faire , c'est mieux .

JUILLET 

Pour faire 1 commentaire .

Le 1 Juillet

Cliquez pour agrandir l'image

Nous en concluons qu'il est préférable de changer de mouillage !


Le 2 Juillet

Notre nouveau mouillage avec moaï cette fois-ci .

Cliquez pour agrandir l'image

Le solitaire dans son coin

C'est l'ahu Ature Huki . Il est le 1° moaï de l'île a avoir été redressé en 1956 par l'équipe de Thor Heyerdahl .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Ils ont été restaurés en 1978 .

Ils sont en très bon état car ils étaient dans le sable donc protégés des intempéries .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Les moaî tournent le dos à Australe ( dans le coin à gauche ).

Les moaî ne regardent pas la mer sauf dans 1 cas précis à l'ahu akivi( AHU = plateforme avec moaï ) . Ils sont tournés vers le village car ils représentent les ancêtres et ont pour effet de protéger les habitants .
Cliquez pour agrandir l'image

Nous partons à pied vers la ville Hanga Roa ( 18 Kms ).

1 touriste chilien nous dit de prendre la grande route ou il y a beaucoup de trafic et donc pas de problème pour faire du stop !
Eh petit gars ou tu t'es bien moqué de nous ou tu habites dans 1 désert ... Environ 1 voiture par heure pas plus !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Au bout d'1 heure et demi 1 rapa nuï nous amène en ville .

Nous louons 1 voiture .

Nous allons voir l'armada chilienne pour payer notre du .

Soit 27 € . Ils n'ont vraiment pas la main lourde les chiliens .
Nous sommes tellement habitués au contraire .
Par contre 1 détail assez guerrier : ils pointent leur présence avec des douilles de balles de fusil .

Puis en essayant une nouvelle route pour rentrer , nous voyons l'Ahu Akivi .

En fait ces moaï ne tournent pas le dos au village car il y avait les ruines d'un village devant . Selon la légende ils représentent les 7 éclaireurs qui sont venus sur l'ile pour préparer le terrain pour le roi Hotu Matu'a .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cet Ahu date d'environ 1400 Après JC ce qui est 1 période relativement récente pour les la construction des Moaï .
Il a été restauré par William Mulloy en 1960 .
Les 7 moaï ( 4 mètres de Haut ) ont une esthétique homogène . On peut en déduire qu'ils ont été érigés à la même période .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Nous devons rentrer avant la tombée de la nuit .

A cause du retour en annexe bien sur !

Le 3 Juillet

Nous retournons à Hanga Roa en voiture cette fois ... ouf .

En effet la nuit fut rude , très rude même .

1 question : qu'est ce que l'on fait la nuit à Rapa Nuï ? .

On se muscle !

Explication : Australe a eu a affronter toute la nuit 1 houle énorme de face et de coté . Donc pendant notre sommeil nous devions lutter contre les mouvements intempestifs et supporter les divers bruits répétitifs qui en résultent un peu partout dans le bateau .
Conclusion : au réveil nous étions plus fatigués qu'au coucher !
c'est cela les joies du bateau ... aussi !

1 explication technique : la houle ici est très rarement dans le même sens que le vent .

En plus le choix des mouillages est restreint :
  • Ranga Roa le mouillage officiel .
  • Anakena le mouillage ou nous sommes .
  • Tongariki le mouillage ou l'arrivée en annexe est impossible .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Petite visite de l'église .

Le mélange de symboles chrétiens et rapanuï commence dès l'entrée . Elle a plus de 100 ans .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Comme dans le cimetière

La croix de ce cimetière a été faite dans 1 coiffe d'1 moaï .
Cliquez pour agrandir l'image

Au nord de la ville : TAHAI .

Ce site a été restauré en 1970 par William Mulloy .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Les couchers de soleil sont magnifiques ici mais interdits pour nous .

Le retour en annexe doit se faire avant la tombée de la nuit ... dommage .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Le poulailler pour protéger les poules pendant les guerres tribales .
Cliquez pour agrandir l'image
Les maisons-bateaux ou les maisons des chefs .
Cliquez pour agrandir l'image

Puis nous continuons la route le long de la côte .

1 vache nous cache le panneau d'une grotte .
Merci la vache .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Et nous continuons à nous promener aux milieux des vestiges de cette civilisation .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le 4 Juillet

Le faucon , le moaï et sa coiffe .

Le faucon sur le moaï est un Caracara Chimango , et le doudou sert de mesure .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Te PITO KURA C'est le plus grand moaï qui a été érigé sur 1 plateforme , il pèse environ 70 tonnes et mesure 10 mètres , sa coiffe fait 2 mètres de haut et pèse environ 10 tonnes  .

Cliquez pour agrandir l'image

C'est le dernier moaï a avoir été vu sur pied par 1 explorateur ( Abel Du Petit-Thouars 1 Français ) en 1838 .

Cliquez pour agrandir l'image

Et à coté le nombril du monde ?

Selon des légendes , la pierre centrale aurait été ramenée pour le 1° roi de l'île , Hotu Matua'a , de Hiva l'île mythique d'ou viennent les 1° colonisateurs et donc le MANA( le pouvoir spirituel conféré par les dieux) serait donc très important .
Cliquez pour agrandir l'image

On continue et partout il y a des ruines .

Sous l'oeil du volcan Poike .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Puis nous arrivons sur la cote est au 3° mouillage possible .

Ahu Tongaki soit 15 moaï majestueux , restaurés par 1 équipe chilienne en entre 1992 et 1996 . Les moaï avaient été comme les autres renversés par des Rapa Nuï  mais aussi ils avaient subi un tsunami avec des vagues de 11 mètres c'est a dire plus grandes que le plus grand des moaï , alors que l'épicentre était a plus de 10 000 kms !
Cliquez pour agrandir l'image

Les japonais ont offert 1 grue pour transporter les moaï .

Donc pour remercier les japonais Ils ont envoyer 1 moaï se balader dans les musées qui maintenant s'appelle le Le Moaï Voyageur
Cliquez pour agrandir l'image

2 pétroglyphes en passant .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Ce sont quelques coiffes des 14 moaï décoiffés .

Cliquez pour agrandir l'image

Celui-la c'est un cassé et donc abandonné car il a perdu son MANA .

Cliquez pour agrandir l'image

Les moaï abandonné n'ont pas les orbites sculptées comme les moaï érigés .

Tailler les orbites d'1 moaï équivalait à lui ouvrir les yeux et à faire revenir son MANA .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Des restes de moaï encore plus anciens retrouvés dans la plateforme que regarde le doudou .

Dans ces restes Marc a repéré 1 moaï féminin ... Boof ... sur le coté droit de la photo de gauche bien sur .
Cliquez pour agrandir l'image

Le 5 Juillet

Visite d'1 grotte avec des dessins .

Les rapa Nuï vécurent très longtemps dans des grottes jusqu'au 20 ° .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Puis nous sommes montés voir le cratère de RANO KAU

Les concurrents pour devenir "l'homme l'oiseau " partaient de la falaise coté mer de ce cratère .
CUI CUI mon homme oiseau !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Nous sommes allés à ORONGO = le village restauré de l'homme-oiseau

Au début Orongo était 1 centre cérémoniel ou se passaient les rites d'initiation et de passage à l'âge adulte . Puis  les clans , vers la fin du 17° , trop nombreux , commençaient à piller les terres des voisins et à renverser leurs moaï . Donc pour  rétablir l'ordre .
Il y eu une vraie révolution religieuse : les prêtres organisèrent 1 compétition dans laquelle chaque tribu pouvait obtenir le pouvoir pendant 1 an  : la compétition de l'homme-oiseau . C'était bien réfléchi de la part des prêtres car cela leur permettait de garder le pouvoir !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La compétition de l'homme-oiseau

Chaque chef de clan choisissait un HOPU MANU . Il s'entraînait toute l'année et quand arrivaient les sternes au printemps , il montait à Orongo . Et le jour choisi par les prêtres le pauvre HOPU MANU devait s'élancer dans la falaise jusqu'à la mer puis il nageait jusqu'au Motu Ruï soit environ 2 kms sur 1 planche de surf de l'époque faite en jonc .Il s'installait dans 1 grotte de l'îlot ( cela pouvait durer assez longtemps !) et attendait qu'1 sterne veuille bien pondre . Il lui piquait alors son oeuf et il devait le ramener entier bien sur pour être le gagnant et donc le chef de tous les clans pendant 1 an .

Il y a 54 maisons .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Ils partaient du coté le plus bas de la falaise .

Il n'empêche que beaucoup s'écrasaient de cette falaise , d'autres se faisaient manger par les requins , d'autres encore mouraient de faim ou de soif sur l'ilôt ... dommage tous ces beaux sportifs gaspillés !
Cliquez pour agrandir l'image

AHU TAHIRA , sa destruction par les Rapa Nuï et par les américains !.

6 moaï sont étendus face contre terre comme il se doit pour qu'ils perdent leur MANA ! Mais l'intérêt du site est sa plateforme qui est très bien assemblée avec des façade de pierre d'1 mètre de large et pesant environ 6 tonnes . Malheureusement une équipe débarquée d'un bateau américain a tout simplement dynamitait la base de l'ahu pour savoir jusqu'ou allaient les fondations ! mais ils sont fous ces américains  !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La Tinamou perdrix se promène entre les moaï .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

D'après le doudou c'est encore 1 moaï féminin , il voit partout des seins !.

Et il parait en plus que les attributs féminins sont bien visibles ... Des seins , 1 nombril , des courtes jambes ... ça c'est mon guide touristique qui le dit ... Eh courtes jambes toi même affreux macho  !

Le 6 Juillet

Il faut chercher l'erreur ... en haut

Cliquez pour agrandir l'image

Encore des moaî renversés face contre terre ... opération antimana

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Nous passons devant " l'usine à moaï " = RANO RARAKO .

Il y a 397 moaï à voir ... ils étaient fous ces Rapa Nuï . Ils ne faisaient plus que des moaï !
Cliquez pour agrandir l'image

Le 7 Juillet

Donc nous allons nous promener au milieu des moaï considérés comme invendables .

Ils n'ont jamais été installés . Ils servaient peut être de modèle d'expo !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le seul et unique moaï agenouillé avec des traits arrondis .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Dans la galerie , les moaï inachevés .

Cliquez pour agrandir l'image

Le moaï au trois mats .

L'arrivée des européens au XVIII a du tellement surprendre les Rapa Nuï qu'1 sculpteur en a gravé un sur le ventre d'1 moaï .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
On voit bien les 3 mats et la forme arrondie de la coque . Il parait qu'il y a 1 ancre mais impossible de la voir par manque de lumière .

1 bébé moaï sculpté dans 1 tête de moaï ... exceptionnel !

Les moaï cassés étaient donc abandonnés . Ce ne fut pas le cas de celui-la . Il a eu droit à une deuxième vie : il est devenu 1 petit moaï sur la tête d'1 grand .
Mais il a été abandonné aussi . Ca ne devait pas plaire à cause du Mana !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le MANA .

Ce jeune gardien rapa nuï a essayé de faire admettre au doudou que le fameux mana sert à tout : à transporter les moaï , à naviguer a vivre quoi . Conclusion sans le mana il n'y a plus de vie .
Mais c'est quoi le mana ?
C'est le mana ... c'est beau la foi !
Par contre il nous a appris que tous les moaï ont des noms .

Nous allons voir le cratère .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Ce cratère est exceptionnel aussi dans son genre car la roche n'a durci que d'un coté , celui ou il y a les moaï . Tout le reste est fait de roche beaucoup plus tendre qui ne s'est jamais solidifiée ce qui la rendait inutilisable pour les tailleurs de pierre de l'époque moaï .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La sieste dans l'herbe tendre .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le 8 Juillet

Mauvais temps , nous ne sortons pas du bateau , un peu de repos .


Le 9 Juillet

Retour à Hanga Roa .

Le temps n'est toujours pas beau et en plus le vent va rendre le mouillage d'Anakena intenable .

Notre seul voisin a passé une 1/2 Heure dans l'eau .

Cliquez pour agrandir l'image
Il vient nous dire " Au Revoir " et nous prévient que le passage en annexe est mauvais . Il y va pour rechercher son coéquipier et au retour ils se sont fait retourner par des vagues . Conclusion : Le moteur est fichu , un bon bain à 17 degrés et 1 paire de chaussures disparue .
Ils vont se réchauffer aux Gambiers !
NOUS IRONS PAS A TERRE C'EST CERTAIN 
Cliquez pour agrandir l'image

Pas terrible avant 1 départ .


Le 10 Juillet

Nous retournons à Anakena pour aller chercher la voiture .

et nous disons au revoir à nos moaï de la plage ... les premiers aperçus en arrivant sur l'île d'ailleurs .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Leur coiffe en tuf rouge n'est pas 1 chapeau mais 1 chignon .

Les chefs ne devaient pas se couper les cheveux . Le faire était " Tapu " = Tabou . Mais cette coiffe est un ajout récent dans la culture des moaï . il existe à peine 1 centaine de coiffes pour plus de 1000 repartis dans toute l'île .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Les oreilles étirées .

1 légende raconte qu'il y avait 2 groupe ethnique : " les longues oreilles " et "les courtes oreilles " . Par contre il est sur que James Cook en 1774 a vu certains hommes avec les oreilles étirées .
1 légende raconte que tous " les courtes oreilles " ont été précipités dans 1 fosse par " les grandes oreilles "
Tous les moaï ont les oreilles étirées par contre .

Il fait beau , nous en profitons pour aller visiter 1 site qui demande 1 bonne visibilité .

Les plus grands pétroglyphes de l'île .

1 thon et 1 requin devant à droite .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Je suis très nulle en pétroglyphe car Je ne vois rien !

Cliquez pour agrandir l'image

Nous retournons sur le site d'AKIVI car il est dans la campagne .

Les 7 éclaireurs .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Contrairement à la légende l'île de Pâques est une île boisée et très verte grâce en partie à la introduction au 20°siècle des eucalyptus .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Labourage avec 1 cheval .

Les parcelles sont petites et le cheval peu coûteux car il y en a partout dans l'île . Les rapa nuï font des cultures maraîchères .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le 11 Juillet

Nous allons devoir partir Samedi avant l'arrivée d'1 mauvaise dépression annoncée pour Lundi .

Et en plus il y a une petite fenêtre météo pour aller à Pitcairn qui va se refermer bien vite après .

Mais avec tristesse et frustration ... Ah si le mauvais temps ne nous y forçait pas !

De la tristesse car cette île est très attachante , belle , sauvage et encore très authentique . Les habitants sont charmants et les restaurants délicieux . Nous y avons passé 15 jours de grand bonheur à crapahuter entre les moaï et les pétroglyphes en toute liberté .
De la frustration car nous avons vu Rapa Nuï mais c'est tout ce que nous avons fait . Il y a tant de mystères sur cette île , les habitants et  les moaï ... Tout est mystérieux à l'île de Pâques . C'est une île avec une histoire unique dans le monde .
Disons que nous avons eu beaucoup de chance d'avoir pu voir Rapa Nuï en bateau car beaucoup de bateaux doivent y renoncer à cause des conditions météorologiques mais nous aurions aimé y rester plus longtemps ... Voila .... C'est une île envoûtante ( j'ose  écrire cela car je pense que cet adjectif est adapté à Rapa Nuï ) .

Le 12 Juillet

Nous partons ce soir soit Samedi en France .

Eh oui 1 marin ne part jamais 1 vendredi ... donc nous biaisons un peu avec cette superstition . On ne sait jamais !

Au revoir RAPA NUÏ

Tu vas faire partie de la liste très sélecte de nos "escales inoubliables "
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le 14 Juillet

Entre Rapa Nuï et Pitcairn , 1 arc en ciel entier .

SI PROMIS il était totalement entier . En effet il pleuvait et donc 1 goutte d'eau est tombée sur mon objectif au mauvais endroit bien sur ! Par contre c'est 1 montage car dans le cockpit je n'avais pas assez de recul pour prendre 1 photo de ce super arc en ciel très lumineux .
Cliquez pour agrandir l'image

Réparation sur la grand-voile .

2 coulisseaux ( ce qui tient la grand voile au rail de grand voile )  ont eu leur élastique cassé .
Cliquez pour agrandir l'image

Nous arrivons à Ducie ( territoire de Pitcairn )

Impossible de rentrer dans le lagon . Nous n'arrivons pas à voir ou ni même apercevoir la passe et la houle semble être dans le même sens que cette supposée passe dont nous ne savons pas grande chose d'ailleurs . Dommage car il y a un beau lagon ou nous aurions attendu tranquillement le passage de mauvais temps annoncé .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

En plus les cartes sont toutes fausses .

On dirait qu'Australe est bien installé dans le lagon . C'est totalement inexact : nous en sommes dehors . Bravo Maxsea et Navionics ! trop fort pour les mauvaises indications !
Cliquez pour agrandir l'image

Au revoir Ducie .... Dommage le lagon était bien tentant .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le 20 Juillet

Arrivée à Pitcairn : l'île des révoltés du Bounty " un rêve de voir cette île !

Cliquez pour agrandir l'image

Zut il m'en manque un petit bout coté droit !

Par contre ni le doudou ni moi nous attendions à une île de ce genre ... aussi montagneuse et aussi verte ... nous nous attendions à une île plus discrète car ils devaient se cacher les mutins du Bounty en 1790 .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

AIE AIE AIE l'entrée du port !

Nous appelons à la VHF ( canal 16 ) " Pitcairn Radio " pour les prévenir de notre arrivée . 1 anglais pur souche charmant nous explique que nous devons aller à terre pour faire les papiers d'entrée . Il nous propose de venir en annexe ou de nous envoyer une chaloupe . Nous disons OK pour la chaloupe alors il s'excuse mais c'est cher = 50 DOLLARS par transport . Disons que notre moteur vaut plus cher .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Et même dans le petit port il faut sortir tout de suite la chaloupe .

Effectivement les vagues rentrent aussi dans le port donc impossible de laisser la chaloupe au quai pour notre retour sur Australe . C'est complètement intenable .

Pour les papiers d'entrée 2 administratifs nous attendent à terre .

Charmants et expéditifs et j'apprécie beaucoup qu'ils ne viennent pas sur le bateau . Ils pensaient que nous restions 2 jours . Mais ils nous connaissent pas ! ils nous ont dit que nous pouvions rester autant de temps que nous voulions . Super c'est sympa .

Le retour avec la chaloupe est prévu pour 5H 1/2 .

" Charlène " de l'office du tourisme nous met un collier pour nous accueillir . MERCI BEAUCOUP Puis elle nous emmène sur la place du village en qad car cela monte pas mal . MERCI ENCORE .
Cliquez pour agrandir l'image

La place de l'unique village s'appelle "The square " ... Normal elle est aussi unique !

Et elle nous  donne des informations touristiques comme aucune île nous a donné jusqu'à présent , un peu comme s'ils recevaient des milliers de touristes . bravo Pitcairn .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Après le qad , une promenade pour se détendre les jambes .

Suite à la semaine de navigation  cela nous fait du bien de marcher pour relâcher les muscles de jambes très sollicités quand le bateau gîte .  1 bonne marche aide aussi supprimer la sensation de tangage ou de roulis du marin qui a été bien secoué pendant plusieurs jours .
Cliquez pour agrandir l'image

Tout tourne autour du Bounty .

C'est normal car tous les gens ici à part les 10 étrangers ( le docteur , les administratifs et les professeurs etc ) tous sont des descendants des révoltés du Bounty . Il y a 60 habitants à Pitcairn et il semblerait qu'environ 10 000 personnes repartis dans le monde revendiquent la même origine .
Cliquez pour agrandir l'image

Un des canons du Bounty .

Cliquez pour agrandir l'image

En 1790 les révoltés du Bounty 

Cliquez pour agrandir l'image

Maison de Fletcher Christian .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

L'école .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Sur le chemin de la grotte de Christian , on aperçoit Australe au loin et de magnifiques rouleaux en bas

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le doudou va tout seul visiter sa grotte , la descente est trop pentue pour moi .

Il est dur avec moi après 1 semaine de " nav " quand même !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le cimetière et l'hôtel indiqués sur le panneau !

Comme cela si les touristes meurent ....
Mais ce panneau n'est pas trop touristique EH les " Pitcairniens " !
De toutes les façons l'accès à Pitcairn étant tellement peu simple , le touriste qui vient est 1 acharné et ce panneau le fera rire comme nous .
Cliquez pour agrandir l'image

Nous avons trouvé le cimetière mais pas l'hôtel en plus ... pauvres touristes !

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Et l'arbre à pain et son fruit , le sujet de la révolte .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

En cherchant l'hôtel nous avons vu ce panneau intéressant .

1 photo prise en 1899 d'un petit fils de Fletcher Christian . Il s'appelle donc Mardi Octobre Christian II Il est né en 1820 et son père s'appelait  Mardi Octobre Christian . Il s'est marié en 1839 avec Mary Polly Young . Il ont eu 17 enfants mais 3 seulement ont survécu . Mardi Octobre est mort à 91 ans et Mary Polly à 61 ans . Les femmes passaient beaucoup de temps à tresser les longues feuilles de Pandamus pour faire le toit des maison qu'elles essayaient de rendre étanche . Ce toit durait seulement quelques années et donc il fallait recommencer régulièrement .
" Vive les toits en tôle " ont-elles certainement pensé quand ce matériau a été débarqué sur l'île . Mais quel dommage pour les photos !
::
Cliquez pour agrandir l'image

Ils ont retrouvé l'ancre du Bounty merci l'Europe de nous le dire !

Le logo de l'Europe dans le petit coin en haut à droite .
Trop forts les anglais pour monter les dossiers de financement .
ou la commission européenne trop bête .
Mais heureusement cette fois-ci cela ne nous a pas coûté trop cher ... ouf !
Cliquez pour agrandir l'image

Par contre beaucoup plus scandaleux .

Dans 1 île de 80 habitants aux Bahamas sans aucun aménagement touristique où nous avons vu 1 aéroport international et 1 magnifique route à 2 voies ( avec des travaux commencés pour la transformer en 4 voies ) alors qu' il y avait 2 voitures dans l'île et 1 dizaine de voiturettes !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Remise de la chaloupe à l'eau pour notre retour sur Australe .

Cliquez pour agrandir l'image

Le 21 Juillet

Non nous n'irons pas à terre aujourd'hui ... dommage .

Nous avions 1 repas prévu chez l'habitant ( surement 1 descendant chic !) et 1 tour de l'île en qad avec Charléne . Mais impossible de laisser le bateau sans surveillance . Le vent tourne tranquillement à l'est et nous devenons moins protégés .
Cliquez pour agrandir l'image

La jupe d'Australe tape sur l'eau à cause des vagues .

Et l'eau arrive jusque dans le cockpit . Les vagues augmentent de plus en plus .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le 22 Juillet

La nuit fut très dure avec des bruits inquiétants partout .

Des bruits affreux de raclement de la chaîne sur le fond , le vent qui souffle de plus en plus fort . C'est la pleine lune , "la lune des marins " mais je suis pressée qu'elle parte se coucher et que le jour se lève .
Cliquez pour agrandir l'image

Et les petits lagons tranquilles du Pacifiques ils sont ou ?

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Il est temps de changer de mouillage !

Nous allons sur la partie ouest de l'île pour nous protéger du vent . Il faut espérer que la houle ne fasse pas le tour car l'île fait à peine 1 Km de large et le nouveau mouillage appelé " Western Harbour " est à 1/2 mile de Bounty bay notre mouillage actuel
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Avant de partir , j'aperçois 1 Conifère qui coiffe chaque sommet .

Cliquez pour agrandir l'image

Voila notre nouveau mouillage .

Cliquez pour agrandir l'image

Nos 2 voisins .

Un peu agités comme voisins !
Cliquez pour agrandir l'image

Mais le mieux c'est le port (le mouillage s'appelle Western Harbour) quand même !

Les aménagements y sont modestes semble-t-il car invisibles .
Cliquez pour agrandir l'image

Le 23 Juillet

La houle grossit , le vent monte et la pluie arrive .

Cliquez pour agrandir l'image

Mais nous voulons rester pour voir Pitcairn !

Et nous restons !


Le 24 Juillet

Cliquez pour agrandir l'image

Nous résistons 1 journée encore .

Nos plus proches voisines , les vagues augmentent !
Le cockpit est totalement aspergé .
Et en fin de journée ....
Après avoir pris la météo ...
Cliquez pour agrandir l'image

A contre coeur à la fin de cette journée remuante , vers 18 H nous décidons de quitter Pitcairn .

Nous sommes désolés car nous ne pourrons pas visiter Pitcairn .... Sniff mais il y a des cas de force majeures qui demandent de faire passer la sécurité en premier .

Donc nous partons vers les Gambier .

Dommage nous sommes vraiment déçus car du mauvais temps est encore prévu pour plusieurs jours et donc nous ne sommes pas vraiment certains de pouvoir retourner à Bounty Bay et visiter en toute sécurité Pitcairn  .



Le 26 Juillet

Cliquez pour agrandir l'image

3° jour de navigation et 1° rayon de soleil timide .

Beaucoup de vent ( jusqu'à 45 noeuds  ) et 1 grosse houle de plus de 5 mètres . Et aujourd'hui cela s'améliore un peu .
Cliquez pour agrandir l'image

A la tombée de la nuit , arrivée aux Gambier .

A gauche c'est le drapeau polynésien .
Cliquez pour agrandir l'image

Nous nous attendions au calme plat après la passe de l'entrée dans l'archipel !

Il y a 1 lagon qui ceinture cet archipel mais il n'est pas suffisant . Ca remue encore pas mal à l'intérieur !
Cliquez pour agrandir l'image

Nous nous installons devant l'île de Taravaï à la nuit tombante .

Ouf nous allons passé une nuit au calme car nous sommes à l'abri des vagues et du vent . Cela va nous changer avec Pitcairn .

Le 27 Juillet

Nous sommes installés devant Taravaï .

Cliquez pour agrandir l'image

Le temps est très variable normal nous sommes en hivers !

Nous allons nous promener .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Nous allons voir la maison installée dans 1 petit coin paradisiaque .

Et nous faisons la connaissance d'Edouard et Denise . Ils nous font la bise et nous tutoient tout de suite . Ils nous ont fait rentrer dans leur maison , fait visiter leur jardin et offert des fruits , comme si nous étions des amis de longue date .
Cliquez pour agrandir l'image

C'est le merveilleux accueil polynésien qui a fait craquer les marins du Bounty .

Entre autre d'ailleurs car ils n'ont pas été les seuls .
Cliquez pour agrandir l'image

Nous allons au village comme nous dit Edouard .

Le village c'est 3 maisons dont 1 seulement est habitée par 1 couple Hervé et Denise et leurs 2 garçons : Allan et Ariki  et une église qui date de 1838 . Elle a été construite par les missionnaires fous Honoré Laval et François Caret .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Eglise pour 4 Habitants .

Cliquez pour agrandir l'image

Il faut consulter l'histoire des Gambier pour comprendre la présence de cette église .

Cet archipel porte le nom d'un amiral anglais ( C'est pour cela qu'il n'y a pas " S " )qui soutenait le travail des missionnaires envoyés sur place en 1797 sur un navire appelé " le Duff ". Il nomma le point culminant de l'île principal le Duff .
Au 19° siècle on y faisait le commerce des nacres .
En 1834 des missionnaires français débarquèrent et fondèrent la 1° mission catholique de Polynésie .
Le supérieur , Honoré Laval a convertit de façon ferme et vigoureuse tout l'archipel et imposa 1 quasi théocratie aux Gambier .
Il fit construire de larges routes , 1 cathédrale , 9 églises ou chapelles ( rien que cela ! ) , 1 couvent , des tours des guet , des quais et divers bâtiments dont 1 prison .
La population déclina rapidement . Elle passa de 5 000 à 6 000 à 463 .
Mais cela n'était pas du seulement au travail que ce père bâtisseur imposait à ses ouailles mais aussi aux maladies vénériennes apportées par les baleiniers entre autre qui faisaient escale pour s'approvisionner et libérer certaines tensions .... les hormones quoi ! .
le père Laval faisait enfermer les femmes dans le couvent à l'approche des bateaux mais le mal était déjà fait
Il a du s'exiler à Tahiti en 1871 ou il a essayé de recommencer ... il était incorrigible le petit gars !
Les Gambier ont été indexé au protectorat français en 1881 .
La population a profité de l'installation du CEP ( Centre d'expérimentation ) dans les Tuamotu voisines ( Muruoa ) , 1 aéroport et des routes ont été construites et le niveau de vie de la population a augmenté .
Mais cette période n'a pas laissé que des bons souvenirs . La population a peut être été contaminée , lors des essais aériens .
Nous avons rencontré lors de notre 1° promenade dans l'île de Mangareva , André qui travaillait dans son jardin . il nous a dit que sa femme avait 1 cancer de la thyroide ... AIE AIE AIE et à l'age de 32 ans
Un dérisoire abri anti-nucléaire a été construit . Parfois la population de Rikitea devait y rester plusieurs jours enfermés .... sympathique car il ne devait pas y avoir de climatisation !
Cliquez pour agrandir l'image

Le 29 Juillet

Nous nous quittons à grand regret Taravaï mais le frigo est vide et le vent tourne .

Nous passons à coté des piscines  . Nous n'allons pas y nager car l'eau est à 16 degrés comme  à Antibes en hiver ! Je sais nous sommes en hiver ici mais j'espérais quelques degrés de plus quand même !
Si l'eau est fraîche , l'air  également et nous avons sorti les vestes de quart pour faire la très petite navigation entre Taravaï et Mangareva .
Cliquez pour agrandir l'image

Nous partons pour l'île de Mangareva au village de Rikitea .

Cliquez pour agrandir l'image

Les abords de Rikitea sont très mal pavés , il y a des cailles partout .  .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Nous retrouvons Coccinelle et leurs adorables filles Camille et Apolline .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Le 30 Juillet

Nous allons faire les papiers à la gendarmerie .

Et le gendarme très aimablement de revenir demain .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Donc nous allons nous promener .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La cathédrale .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Nous montons vers le mont Duff ou " la route des fruits et légumes "

Cliquez pour agrandir l'image
En route nous admirons 1 jardin et la dame très sympathique nous propose des légumes que nous refusons malheureusement car nous allons marcher .
Son jardin est impressionnant . Tous les espaces sont occupés même dans l'arbre . Il y a des fleurs partout et en plus tout est très propre pas 1 feuille ne traine .

Et nous montons au belvédère .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Donc dans la baie de l'autre coté de Rikitea c'est un haut lieu de la culture des huîtres perlières .

Les Gambier sont réputés pour la qualité de la nacre de leurs perles noires de culture . Il y en a des fermes un peu partout dans l'archipel .
Cliquez pour agrandir l'image

Les installations pour la culture des huîtres .

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

2° arrêt chez cette charmante dame qui nous a fait déguster ses pamplemousses .

La mère et la fille . La maman a eu 5 filles et 5 garçons . 
Elle a insisté pour que nous partions avec des pamplemousses en plus .
Cliquez pour agrandir l'image

Puis nous avons rencontré André qui nous a donné aussi des pamplemousses .

Nous étions de plus en plus chargés et nous avions encore de la route à faire
Mais ils sont si bons ces pamplemousses ! .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Nous sommes rentrés à la nuit .

La dernière portion de route était un petit chemin plein de cailloux genre chemin de chèvres , pas très agréable de faire cela à la nuit tombante . A un moment Marc a cru que nous allions devoir dormir dans la foret  .

Le 31 Juillet

Cliquez pour agrandir l'image

A coté de l'abri anti-atomique la Pizzeria " Atomic "

Les pizzas aux champignons étaient délicieuses parait-il .
Cliquez pour agrandir l'image

Sur 1 arbre , à coté de l'emplacement de l'abri démoli en 2008

Le fameux abri utilisé lors des essais aériens quand le vent soufflait vers l'est .

Il est trop ce panneau !

En voici le texte .

AVIS AUX VOLEURS DES ROBINETS A LA PLAGE MIS A LA DISPOSITION DES MAORIS DES NAVIGATEURS ET DE VOUS MEME .

VOUS ETES PRIES DE RAMENER LES ROBINETS A LA COMMUNE SOUS PEINE DE SANCTIONS SI ON DECOUVRE LES VOLEURS .

Cliquez pour agrandir l'image